Les prix de l’immobilier dans les Bouches-du-Rhône

Le département numéro 13 dont Marseille est la préfecture offre à la fois soleil, Mistral et mer Méditerranée, un savant cocktail capable d’attirer bon nombre de personnes tentées par la grande aventure de l’acquisition immobilière. C’est pourquoi nous nous penchons aujourd’hui sur les prix de l’immobilier dans les Bouches-du-Rhône, qui contrairement à ce que l’on pourrait penser savent rester raisonnables dans leur ensemble.

Aix-en-Provence, la ville aux appartements les plus chers

 

prix-vente-m2-appartement-bouches-du-rhone

Que ce soit pour une résidence principale, une résidence secondaire ou bien un investissement locatif, les appartements « Bucco-Rhodaniens » peuvent s’avérer intéressants lorsque l’on pense au cadre de vie exceptionnel que l’on peut avoir dans le département. Les prix de l’immobilier dans les Bouches-du-Rhône ne s’enflamment pas outre mesure comme c’est le cas dans les deux départements « voisins » de la Côte d’Azur, le prix du m² étant en moyenne de 3091 euros. On pourra ainsi trouver des appartements à des prix très raisonnables dans des endroits charmants, comme par exemple à Tarascon (1502 euros le m²), Châteaurenard (2221 euros le m²) ou encore Arles (2221 euros le m²). En restant aux alentours des 3000 euros le m², il est possible d’acheter à Trets (2934 euros le m²) ou à Allauch (2994 euros le m²) et ce n’est qu’à Aix-en-Provence que la barre des 4000 euros est dépassée, avec 4622 euros le m².

Aix est aussi la plus chère pour les maisons

 

prix-vente-m2-maison-bouches-du-rhone

Ville d’histoire, ville de culture, ville thermale, Aix-en-Provence est une commune qui ne peut laisser insensible. La deuxième ville du département en terme de population (141 000 habitants) est donc logiquement la ville la plus chère pour les maisons, comme c’est également le cas pour les appartements, avec un prix moyen du m² de 4667 euros, soit bien plus que la moyenne départementale qui n’est que de 3353 euros le m². Pour celles et ceux qui ont un budget moins élevé, il est alors très facilement possible de pouvoir devenir propriétaires d’une maison dans les Bouches-du-Rhône pour une somme plus restreinte. Les opportunités ne manquent ainsi pas, que ce soit à Aubagne (3356 euros le m²) dans la fourchette 3000 à 4000 euros, à Pélissanne (2690 euros le m²) ou à Lambesc (2762 euros le m²) dans la fourchette 2000 à 3000 euros, ou encore sous la barre des 2000 euros à Tarascon (1724 euros le m²).

Régis