Les aides au logement

Nous allons dans ce dossier vous énumérer les différentes aides au logement et vous donner les informations relatives à ces différentes aides, de façon à ce que vous puissiez avoir toutes les données utiles et nécessaires pour vous orienter au mieux, et ainsi vous aider dans votre accès au logement, et surtout vous amener à trouver les solutions pour payer votre loyer.

aide logement

Les aides au logement de la Caisse d'Allocation Familiale (CAF)

Nous allons commencer par voir et par décortiquer les différentes aides au logement de la Caisse d'Allocation Familiale (CAF). Ces trois aides de la CAF peuvent être accordées aux personnes qui en font la demande, en fonction de leurs ressources, afin de les aider à payer leur loyer, ou encore le prêt immobilier de leur résidence principale. Les conditions d’ouverture du droit sont pour la plupart identiques pour ces trois prestations de la CAF.

Il existe trois types d'aide au logement par la Caisse d'Allocation Familiale :

- L’aide personnalisée au logement : APL

L'aide Personnalisée au Logement (APL) est une aide financière qui sert à réduire le montant de votre loyer, ou alors votre mensualité d'emprunt immobilier. Elle vous est attribuée en fonction de la nature de votre logement et de la composition de votre famille.

- L’allocation de logement à caractère familial : ALF

L'Allocation de Logement à caractère Familiale est une aide financière qui vous concerne si vous avez des ressources modestes, et vous la préfererez à L'APL si vous avez des enfants, ou encore si vous êtes marié.

- L’allocation de logement à caractère social : ALS

L’Allocation de Logement à caractère Social va s’adresser à des personnes qui ne peuvent bénéficier ni de l’APL, ni de l’ALF.

Donc si vous payez un loyer, ou bien si vous remboursez un prêt pour votre résidence principale, et si vos ressources sont modestes, vous pouvez sûrement bénéficier de l’une de ces trois aides au logement, qui ne sont pas cumulables, et dont l'ordre de priorité est le suivant : l’aide personnalisée au logement (APL), l’allocation de logement familiale (ALF), ou l’allocation de logement sociale (ALS).

Les avances loca-pass

L'avance Loca-pass est une aide qui s'adresse aux étudiants boursiers ainsi qu'aux jeunes de moins de 30 ans qui sont en formation professionnelle, en CDD ou encore en stage de trois mois minimum.

Ceux qui sont en stage peuvent même bénéficier d'un prêt à taux zéro, pour les aider à financer le dépôt de garantie que vont exiger les propriétaires lors de la signature d'un bail.

Pour recevoir l'avance loca-pass, il faut faire une demande auprès de l'organisme Action Logement, autrefois nommé "1% logement", et dont la mission principale consiste toujours à aider les salariés du privé au niveau de leur parcours résidentiel. Cet organisme peut accepter de vous prêter jusqu'à 500 euros, que vous allez ensuite devoir rembourser de la valeur de minimum 20 euros par mois.

Les jeunes gens de moins de 30 ans qui veulent s'installer dans une résidence universitaire ou encore une HLM peuvent aussi demander une Garantie Loca-pass, auprès de ce même organisme Action logement.

Cet organisme s'engage d'ailleurs à prendre en charge, pendant neuf mois au maximum, le paiement de votre loyer (s'élevant à 2000 euros par mois maximum), si vous rencontrez des difficultés financières à un moment donné. Bien entendu, vous serez évidemment tenu de rembourser vos dettes en cas d'impayés.


La clé (caution locative étudiante)

La Clé (Caution Locative Etudiante) est une garantie de l'Etat, gérée par les CROUS, permettant aux étudiants qui n'ont pas de garants personnels de rendre leur accès à un logement plus facile.

La Clé est maintenant disponible dans toutes les académies. L'Etat cherche, avec cette caution locative pour les étudiants, à faciliter l'accès au logement pour les étudiants (y compris pour les étrangers) sans qu'ils n'aient besoin de caution familiale.

Avec la Clé, c'est donc l'Etat qui se porte garant du jeune, au niveau maximum de 700 euros par mois. En contrepartie, l'étudiant s'engage de son côté à verser chaque mois, auprès de ceux qui gèrent le dispositif, un montant s'élevant à 1,5 % de son loyer. Bien entendu, il devra également rembourser ses dettes en cas d'impayés.

Les aides parisiennes


Paris logement

La Ville de Paris peut verser jusqu'à 95 euros par mois à tous les étudiants boursiers qui résident dans la capitale et qui en ont fait la demande.

Pour pouvoir en bénéficier, rien de plus simple ; il faut vous rendre à la section d'arrondissement du centre d'action sociale. Là-bas, il vous sera demandé une pièce qui prouve qu'il vous a effectivement été attribué une bourse sur critères sociaux pour l'année scolaire en cours.


L'aide à l'installation dans un logement pour les étudiants (Aile)

En 2012, la ville de Paris a également ouvert une nouvelle aide aux étudiants boursiers qui viennent de s'installer dans un logement parisien, autre que ceux proposés par une résidence universitaire ; la capitale s'engage à leur offrir un chèque de 900 €.

Cette aide de 900 € doit leur permettre de s'équiper en meubles et en électroménager.

Pour pouvoir bénéficier de la prestation, c'est simple ; il suffit que vous remplissiez le dossier de l'Aile et d'y joindre une copie du bail à votre nom, ainsi qu'un justificatif de domicile et un Revenu d'identité bancaire (RIB).